Résistance des matériaux plastiques aux substances chimiques

Les informations réunies dans les tableaux sur la résistance des matières plastiques, des joints et de l'aluminium se basent sur les informations données par nos fournisseurs de matières premières et ont été déterminées par des essais standardisés dans des conditions de laboratoires à température ambiante. Dans le cadre de l'utilisation quotidienne, un grand nombre de facteurs viennent s'y ajouter.
De nombreuses substances chimiques ne sont pas utilisées à l'état pur. Dans le cas, par exemple, des produits de nettoyage et de désinfection, il s'agit de mélanges de produits chimiques et, le cas échéant, avec des interactions.
Par ailleurs, le type et la durée de l'application jouent un rôle déterminant. Pour un produit de nettoyage ou de désinfection, cela signifierait par exemple :

  • Est-ce que le produit désinfectant est pulvérisé sur un chiffon avec lequel on essuie ensuite le boîtier ?
  • Est-ce que le produit est appliqué directement et essuyé immédiatement ?
  • Est-ce que le produit demeure (en partie) sur le boîtier ? (p. ex. dans les ouvertures ou les cavités)


La température joue aussi un rôle car certaines substances chimiques réagissent plus ou moins agressivement en fonction des plages de températures. Dans les cas particulièrement critiques, des fissures de tension et des points faibles peuvent se former sous l'effet de substances chimiques et d'autres agents.
Nous ne pouvons pas tenir compte de tous ces facteurs dans nos indications sur la résistance aux substances chimiques de nos produits car seul le fabricant ou le responsable de la mise sur le marché les connaît ou peut les évaluer.
Nous vous prions donc de bien vouloir nous excuser de ne pas pouvoir vous donner de renseignements plus étendus que ceux des fabricants de matières premières pour les raisons invoquées.