Conseils généraux d’usinage pour les boîtiers en aluminium

Conseils généraux d’usinage pour les boîtiers en aluminium

Il faut faire attention à ce que les fluides de refroidissement utilisés pendant l’usinage aient été éliminés sans laisser le moindre résidu lorsque des pièces en matière plastique sont montées sur les boîtiers en aluminium (par ex. des presse-étoupes en plastique, adaptateurs, connecteurs, etc.). Les liquides de refroidissement et les lubrifiants peuvent entraîner la formation de fissures de contrainte sur les pièces en matière plastique. D’autre part il faut toujours tenir compte du fait que pendant l’usinage de pièces injectées en aluminium les bulles d’air emprisonnées, nommées « retassures », peuvent apparaître à la surface. Notre procédé d’injection et l’alliage mis en oeuvre permettent
d’obtenir une proportion très faible de retassures.

Conseils généraux d’usinage pour les faces avant en aluminium

Pour des raisons de design et de fonction nous proposons des faces avant en aluminium pour nombre de nos boîtiers en matière plastique. Ces faces avant en aluminium sont découpées dans un matériau en plaques anodisé. Ainsi les surfaces présentent une couche d’oxydation, mais pas les découpes de chants. Veuillez tenir compte du fait que dans de nombreux cas la couche d’oxydation n’offre pas une adhérence suffisante à une sérigraphie ou une tampographie. Pour les faces avant produites, usinées et imprimées spécifiquement pour nos clients, nous utilisons sur demande un matériau en plaques d’aluminium qui est
seulement anodisé après l’usinage et l’impression. L’avantage en est : tous les chants sont protégés de la corrosion et les impressions appliquées sont très résistantes à l’abrasion.