Materialinformationen_Aluminium_Banner1.jpg
 

Information technique sur l’aluminium

Les boîtiers en aluminium Euromas et Bocube disposent d’un système de rainures et languettes et sont équipés d’un joint en polyuréthane injecté résistant aux huiles et aux essences minérales qui garantit le type de protection IP 66. En cas d’exigences particulières, des joints spéciaux peuvent être utilisés qui sont par ex. particulièrement résistants à la chaleur et aux produits chimiques ou qui assurent un blindage CEM plus élevé. Les pièces standard coulées sous pression sont fabriquées avec l’alliage Al Si 12 et sont peu sensibles à la corrosion. Sous l’influence de l’oxygène, l’aluminium forme à sa surface une couche épaisse et tenace d’oxyde très résistante à la corrosion et qui protège
donc le métal situé sous cette couche contre une oxydation supplémentaire. Si la protection naturelle contre la corrosion n’est pas suffisante, un renforcement de la résistance à la corrosion peut être obtenu par des traitements de surface spéciaux. Les traitements de surface spéciaux possibles sont la passivation, la peinture ou la combinaison des deux. Ce dernier traitement est proposé spécialement pour une protection contre la corrosion due à l’eau de mer. En peinture une couche de primaire supplémentaire ou plusieurs couches de finition permettent d’atteindre une protection plus élevée contre la corrosion.
Quelque soit leur coloris, les revêtements poudre standards sont appliqués
dans une ligne de peinture par poudrage électrostatique. La peinture poudre est ensuite durcie par un procédé de cuisson de 45 minutes à 120 °C pour devenir durable et hautement résistante à l’abrasion.

Notre procédé standard de thermolaquage :

  1. Dégraissage

  2. Peinture par poudrage

    Épaisseur de la couche > 50 μm

    Base : résine de polyester

    Pigmentation : exempte de chromate de plomb

    Surface : structurée, exempte de silicone

Notre enduction standard présente une bonne résistance chimique aux : huiles minérales, carburants, émulsions de perçage, produits nettoyants, acides et bases faibles, solvants faibles ainsi qu’aux intempéries. Sur demande nous pouvons bien sûr mettre en oeuvre d’autres peintures ou procédés de peinture. En outre il est possible de choisir une autre structure ou un autre degré de brillance pour la surface de la peinture. Principalement il faut tenir compte du fait que les divers procédés de coulage de l’aluminium ont pour résultat des qualités de surfaces différentes. Alors que l’injection sous pression donne une surface lisse et plane, celle-ci est légèrement grainée avec le moulage en coquille. Ceci a des conséquences en cas d’exigences particulières quant à la surface par ex. pour la sérigraphie, la gravure, etc.