Les claviers membranes capacitifs autorisent des sollicitations mécaniques élevées

BOPLA élargit son programme d’unités de saisie par des claviers membranes capacitifs ! Ceux-ci sont résistants aux acides, aux salissures ou impuretés  de  toute  sorte  et  autorisent  des  sollicitations  mécaniques élevées. Le nettoyage de la surface est facile et garantit des standards hygiéniques maximaux.

Description de produit détaillée
Aucune  liaison  mécanique  avec  l’utilisateur  n’existe  –  ainsi  donc  aucune   touche   mécanique.   L’élément   déclencheur   est   isolé   de  l’utilisateur par une surface lisse (par ex. du verre, une matière  plastique ou un autre type de surface non conducteur) – ainsi le nettoyage de la surface  est  extrêmement  simplifié,  ce  qui  permet  non  seulement  l’emploi de l’appareil dans des domaines exposés au vandalisme, mais aussi l’application dans un environnement hygiéniquement pur (comme par ex. la technique médicale ou alimentaire). De plus la surface lisse  garantit  que  la  commande  de  l’appareil  s’effectue  sans  pression,  c’est-à-dire simplement par un léger contact. La sensation tactile de réponse manquante peut être remplacée par une signalisation optique et/ou acoustique. Les claviers et touches fonctionnant sur le principe  capacitif sont réalisables aussi bien comme touches individuelles que comme  tableaux  de  touches  –  toutes  les  formes  de  touche  étant  possibles.  De  même  une  conception  individuelle  de  layout  ne  pose aucun problème !

Réalisation technique
La surface tactile de la touche se compose de deux zones isolées l’une de l’autre (électrode d’émission et électrode de réception). Sur le côté émetteur, des oscillations sont produites qui sont transmises par couplage  capacitif  à  l’électrode  de  réception.  En  appliquant  le  doigt  sur l’écran, la capacité du corps humain est ajoutée à celle du récepteur. Les signaux transmis sont alors affaiblis. Cet affaiblissement permet de détecter et d’évaluer des « impulsions de commutation ». Des filtres numériques et des algorithmes spécialement adaptés font en sorte que non seulement des impulsions parasites brèves mais aussi des modifications lentes (pluie, buée, etc.) n’entraînent aucun dysfonctionnement.

Différentes versions de construction
L’unité  de  commande  capacitive  complète  se  compose  de  trois  éléments  :  des  capteurs capacitifs, une électronique d’évaluation et les interfaces utilisateurs à proprement dire (le plus souvent en verre ou en plexiglas). Souvent les capteurs et l’électronique d’évaluation sont placés sur une même carte C.I. Si cependant un rétroéclairage des surfaces de touches doit être réalisé ou si la surface est courbée ou inclinée, la carte C.I. ne peut pas être montée directement derrière le display – il est recommandé d’utiliser une membrane de capteur séparée. Ici  les  surfaces  de  capteur  sont  imprimées  par  sérigraphie  sur  une feuille de polyester et connectées par un câble nappe avec l’électronique. Sur la carte C.I. qui a un écart défini par rapport à la face avant se trouve également les DEL qui éclairent l’étendue des touches.

Claviers membranes capacitifs
Claviers membranes capacitifs
Claviers membranes capacitifs